→ ‘Nah, c’est comme ça que je shoote' » – Review

Parmi les interrogations au sujet de LaMelo Ball avant la draft, il y avait comme pour son frère Lonzo, celle au sujet de son shoot. Il faut dire que sa mauvaise mécanique et une adresse catastrophique lors de son passage en Australie n’étaient pas du tout rassurantes, et James Borrego, coach des Hornets, ne cache pas qu’il était le premier inquiet sur le sujet.

“Il y avait des inquiétudes de mon côté. Mais quand nous sommes allés à L.A pour l’entretien et pour le regarder jouer, il y avait cette confiance en lui et en son shoot. J’ai discuté ave Mitch (Kupchak) et je lui ai dit : ‘Ça va aller pour lui.’ Ce gamin respire la confiance. Il croit dans le fait que son shoot va rentrer. C’est la moitié du chemin de fait. Il va continuer de faire ça. Il est intrépide. Il pense que ça va rentrer. Il va continuer de shooter. Je crois que j’ai dit après la draft, on m’avait posé une question sur son shoot parce que tout le monde était inquiet, mais au bout du compte il a une grande confiance en son shoot et plus il va s’entraîner, plus il va progresser. C’est une super arme, ça met en place le reste de son jeu. Il peut aller au cercle – et je sais qu’il a raté beaucoup de layups – mais je suis vraiment fier de sa performance ce soir.” James Borrego

Cette nuit face aux Rockets le rookie a planté 7 banderilles derrière l’arc en 12 tentatives. Depuis le début de la saison il est à un correct 36.3% sur un volume important : 124 tentatives, soit 5 par match. Surtout, sur les 6 derniers matchs il est à 52.5% en plus de 6 tentatives, une véritable arme.

“J’ai toujours eu confiance en mon shoot et j’ai toujours cru que je pouvais shooter.” LaMelo Ball

Bien sûr les doutes sur son shoot il les entend depuis toujours, lui dont le père lui a appris à shooter en mode catapulte afin de pallier le manque de force au plus jeune âge. Mais jamais il n’a voulu changer de mécanique et les Hornets ont essayé, en vain.

“Il y a eu une tonne d’histoires. Partout où j’allais, ils essayaient de changer mon shoot. Mais je me suis toujours fait confiance. Je disais : ‘c’est comme ça que je shoote.’ J’ai confiance en mon shoot, je le sens bien quand je shoote. Quand je suis arrivé ici ils ont essayé de l’ajuster un peu, mais je leur ai dit : ‘Nah, c’est comme ça que je shoote.’ Toute ma vie j’ai résisté à ces changements.” LaMelo

Avec un 7/12 à 3-pts pour compenser son 0/6 à 2-pts, il signe 24 points, 7 rebonds et 10 passes pour mener les Hornets à un nouveau succès. Si le score est large, 119-94, à l’entame des 12 dernières minutes il y avait seulement 3 points d’avance pour les locaux. Ils ont limité Houston à 7 points en dernier acte ! À cheval sur les 2 derniers quarts ils ont passé un violent 24-4.

“Nous sommes tous concentrés, nous mettons beaucoup d’énergie. Lors des 3 premiers quarts, nous n’avons pas joué comme nous le voulions, et les coachs voulaient plus de stops et dans le 4ème quart nous étions tous concentrés.” LaMelo Ball

Via Lonzo Wire

→ ‘Nah, c’est comme ça que je shoote' » – Review
4.9 (98%) 32 votes