Le digital, plus que jamais axe de développement pour TF1

Il n’y a pas besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. Si la publicité digitale est une activité toujours à la peine chez TF1, le groupe espère voir le bout du tunnel en 2021. En attendant, il maintient la barre pour son pôle digital Unify, met en place ses offres en publicité segmentée avec Bouygues Telecom et collabore avec des startups à la technicité élevée dans le digital, la data et l’IA.

Recul du chiffre d’affaires du digital en 2020

A l’heure de la publication de ses résultats 2020, le groupe TF1 apparaît toujours à la peine sur ses activités digitales, quand il s’agit de vente de publicité. Le pôle digital Unify de TF1 subit un recul de -7,7% de son chiffre d’affaires, pour atteindre 159,7 millions d’euros.

Le trafic a triplé pour le site Marmiton et a doublé pour Aufeminin mais la publicité n’a pas suivi

Les audiences ont pourtant explosé en 2020 pour les sites Web de TF1. Le trafic a triplé pour le site Marmiton et a doublé pour Aufeminin. Il faut dire que le premier semestre a été très impacté par la crise liée à la Covid-19, indique TF1. Les investissements publicitaires, en direct media et en programmatique, sont revenus progressivement à partir du troisième trimestre 2020. Les activités de services aux annonceurs ont repris au 4ème trimestre, permettant d’enregistrer une activité en croissance par rapport à celui du 4ème trimestre de 2019.

La réorganisation du pôle digital Unify s’est poursuivie en 2020, avec la mise en place d’une nouvelle gouvernance, le déploiement de nouveaux outils ainsi que l’arbitrage d’actifs. TF1 fixe des objectifs de recentrage, de renforcement des marques et de développement des synergies à Unify. Cela doit permettre d’accroître l’activité et d’atteindre une marge opérationnelle courante positive en 2021.

Ciblage publicitaire plus précis avec la TV segmentée

Le digital et la data demeurent des axes forts de développement de TF1. Le groupe vient de signer un partenariat avec Bouygues Télécom afin de commercialiser les Data de l’opérateur télécoms auprès de ses annonceurs dans le cadre de l’offre de publicité segmentée. Concrètement, TF1 PUB, la régie plurimédia du groupe TF1 va pouvoir s’appuyer sur le parc de Box de Bouygues Telecom pour commercialiser des offres de publicité ciblée en TV linéaire.

La TV segmentée doit permettre aux annonceurs d’accéder à un ciblage précis et granulaire permis par la data

La publicité segmentée sert à diffuser auprès des téléspectateurs – qui auront donné leur consentement – des publicités ciblées sur les chaînes en linéaire. Cela doit permettre aux annonceurs d’accéder à un ciblage précis et granulaire permis par le digital. TF1 avance également que cette offre donnera accès à la puissance de la TV aux PME et aux PMI. Toujours côté digital, le groupe TF1 vient d’accueillir une nouvelle sélection de startups média dans son accélérateur de Station F. Parmi la centaine de candidatures reçues, le Media Lab TF1 a sélectionné 5 startups qui seront accompagnées par TF1, Unify et Newen.

Il s’agit d’Audiomeans, une startup éditrice d’outils logiciels SaaS. Sa plateforme permet aux créateurs et éditeurs de contenus audio d’importer, créer, distribuer, promouvoir et monétiser des podcasts sur différentes plateformes de diffusion : leurs propres sites et applications ainsi que les environnements tiers comme Apple Podcasts, Podcastaddict, Spotify, Deezer, etc. Le sponsor est LCI.fr.  Audiomeans est déjà partenaire technique pour l’hébergement de l’offre de podcasts du groupe TF1.

Consommation des podcasts directement depuis le site LCI.fr

Audiomeans poursuit sa collaboration avec les équipes de LCI.fr. Les 6 mois d’accélération visent à développer une nouvelle expérience utilisateur pour les internautes de LCI.fr qui pourront consommer les podcasts de l’offre LCI directement dans l’environnement du site. Ce nouveau mode de diffusion des contenus natifs audio, proposés au sein de l’écosystème digital de la chaine d’Info, permettra également de conserver la maîtrise de la data, et une meilleure expérience d’écoute aux utilisateurs.

TF1 PUB et Unify Advertising auront une plateforme sur-mesure d’analyse de leurs activités de publicité programmatique

On trouve ensuite Manadge qui est une suite d’outils de gestion spécialisés dans la publicité programmatique. La startup développe un outil de pilotage destiné aux régies publicitaires, aux éditeurs et aux agences médias, qui propose de simplifier le suivi commercial et l’analyse des données des activités publicitaires. Les sponsors sont TF1 PUB et Unify Advertising. Manadge va permettre aux équipes de TF1 PUB et d’Unify Advertising de se doter d’une plateforme sur-mesure d’automatisation de tâches et d’analyse des données de leurs activités de publicité programmatique, centralisées dans une plateforme plus simple et plus intuitive.

On trouve par ailleurs Kinetix, une startup qui a développé une technologie qui transforme une vidéo en modèle 3D animé via un service en ligne qui s’appuie sur des algorithmes d’intelligence artificielle et de deep learning. Ces algorithmes reconnaissent  les vidéos et en extraient le modèle 3D. La solution de Kinetix vise à faciliter et accélérer la production de contenus 3D animés au sein des rédactions du groupe TF1.Avec l’aide des équipes de création des JT de TF1, Kinetix va enrichir son outil afin d’accélérer l’intégration d’animations 3D sur les plateaux des JT. Cette collaboration a pour objectif de démocratiser  l’utilisation d’animations 3D dans les contenus d’Information produits par le groupe.

Identification des produits présents à l’image pour du e-commerce

Il y a ensuite Qameleon qui développe une solution digitale qui référence les produits et les marques présents dans l’environnement artistique, les vêtements, les décors, etc. des programmes TV pour permettre aux téléspectateurs de retrouver simplement les produits vus à la TV. En pratique, Qameleon va collaborer avec la société de production Newen pour développer des partenariats entre les marques présentes dans l’environnement de la série « Demain Nous Appartient », diffusée tous les jours sur TF1. Cela doit permettre de prolonger l’engagement des téléspectateurs avec la série en retrouvant leurs produits préférés au sein de l’application Qameleon.

Le service de VOD jeunesse TFOU Max pourra développer une seule et même application pour tous les environnements

Enfin, on trouve nothing2install qui a développé une technologie de streaming d’applications depuis le Cloud. Cette technologie, appelée 3Dpipe offre un accès instantané à des applications riches et interactives depuis n’importe quel écran, sans installation locale. Cela évite de devoir développer plusieurs applications pour fonctionner sur chacun des environnements. Les sponsors sont MyTF1 et TFOU Max. Dans le cadre de sa collaboration avec MYTF1, nothing2install va permettre au service de VOD jeunesse TFOU Max de ne développer qu’une seule et même application pour tous les environnements, et sera disponible sur de nouveaux écrans comme des TV connectées, des consoles de jeux, etc.

Sur 2020, le groupe TF1 a réalisé un chiffre d’affaires publicitaire de 1,5 milliard d’euros, en recul de -10,2% par rapport à 2019. La consommation journalière de télévision par Français s’établit à près de 4 heures (3 heures 54 minutes), en hausse de 24 minutes par rapport à 2019. Le groupe souligne qu’il est leader sur les cibles commerciales, rassemblant en moyenne chaque jour 32,4% des Femmes de moins de 50 ans (Les « FRDA<50», les femmes responsables des achats de moins de 50 ans). « Nous poursuivons notre dynamique de développement et d’innovation dans les contenus, la production et le digital, pour occuper une position de leader dans l’univers du Total Vidéo » conclut Gilles Pélisson, PDG de TF1.

Le digital, plus que jamais axe de développement pour TF1
4.9 (98%) 32 votes